HGC-Logo
Retour

Propriété antidérapante (sûreté du pas)

Les carreaux antidérapants ont une surface rugueuse et leur profilage diverge la plupart du temps. Dans les espaces commerciaux avec un risque de dérapage accru et dans les espaces pieds nus mouillés (piscines), ces carreaux spéciaux doivent être posés sur le sol. C’est ce que prescrivent les assurances-accidents. Ces prescriptions ne s’appliquent pas pour les ménages privés. Vous pouvez utiliser (mais n’y êtes pas obligés) des carreaux antidérapants à l’extérieur (terrasses) ou dans les espaces pieds nus (piscine, sauna etc.).

Salles de travail, espaces commerciaux et publics

Pour les espaces commerciaux et publics et les salles de travail, les carreaux doivent indiquer le degré de propriété antidérapante prescrit conformément aux groupes d’évaluation R9 à R13 conformément à la norme DIN 51130. Lors du contrôle, une personne faisant l’essai doit se tenir debout et marcher avec des chaussures de protection sur une surface bancale. L’huile est appliquée sur la surface pour la rendre glissante. Plus le groupe de résistance au dérapage est élevé, plus l’angle d’inclinaison des surfaces est grand.

Espace privé

Pour l’espace privé, il n’existe aucune directive relative à la sécurité anti-glissement du sol. En fonction de vos besoins personnels en sécurité, nous vous recommandons de choisir des dalles antidérapantes.

Trittsicherheit

Zones mouillées pieds nus

Les zones pieds nus des piscines, saunas publics et vestiaires de nettoyage de salles de sport font partie des groupes A (exigences minimales), B et C (exigences élevées) conformément à la norme DIN 51097. La propriété antidérapante de ces revêtements est contrôlée par une personne faisant l’essai sur un sol bancal, le sol étant rendu glissant avec de l’eau savonneuse.

L’effet antidérapant nécessaire augmente de A à C en passant par B. Une personne faisant l’essai se déplace vers l’avant et vers l’arrière en se tenant droite sur le revêtement de sol à contrôler. Son inclinaison est augmentée en partant de l’horizontale jusqu’à l’angle auquel la personne faisant l’essai commence à se sentir mal à l’aise. Lors de cette procédure de contrôle, les carreaux du groupe d’évaluation A atteignent un angle d’inclinaison minimal de 12°, le groupe B atteint 18° et le groupe C 24°.

Barfussbereich

Explications des désignations des carrelages (NPK 645 «Travaux de carrelage»)

Carrelage céramique extrudé

Classification selon la norme Euro

Absorption de l’eau (E)

Désignations courantes jusqu’à présent

A I

E <= 3 %

Colonnes vernissées / non vernissées

Grès vernissé / non vernissé

Brique recuite vernissée / non vernissée

A ll a

3% < E <= 6%

Terre cuite vernissée / non vernissée

A ll b

6% < E <= 10%

Argile vernissée / non vernissée

A lll

E > 10%

Argile vernissée / non vernissée

Argile formée à la main vernissée / non vernissée

Carrelage céramique extrudé à sec

Classification selon la norme Euro

Absorption de l’eau (E)

Désignations courantes jusqu’à présent

B l a

E <= 0.5%

Grès fin vernissé / non vernissé

Grès vernissé / non vernissé

Mosaïque en porcelaine vernissée / non vernissée

B l b

0.5 < E <= 3%

Grès vernissé / non vernissé

Brique recuite vernissée / non vernissée

B ll a

3% < E <= 6%

Monocottura (vernissée)

Semigrès

B ll b

6% < E <= 10%

Monoporosa (vernissée)

B lll

E > 10%

Grès vernissé

Matière terreuse vernissée