HGC-Logo

Une maison en bois remplie de poésie

Maître d’ouvrage

Commune de Spiez

Construction en bois

Boss Holzbau AG, Thoune

Architectes

Bauzeit Architekten GmbH, Bienne

Chef de chantier

Beutler Breitenstein Röthlisberger AG, Thoune

Ingénieur en constructions en bois

Pirmin Jung Ingenieure für Holzbau AG, Rain

Écritures

Susanne Dubs, Magglingen

Matériau

210 m³ de construction en bois
1100 pces bois par éléments de 10 cm
8,5 t de pièces de ferraille
343 éléments de construction en bois
180 tonnes de gravier

Montage des éléments muraux

Bois de façade 10/10 sur entretoises
Sciage du coffrage en sapin
Grille en croix
Lé de sous-couverture Tyveck
Panne en fibres de bois DWD 16 mm
Flumroc 2 x 140 mm type 1
Panneau OSB 15 mm
Parquet 3 plis 19 mm, surface badigeonnée

Montage des éléments du plafond

Suspension au plafond
Parquet 3 plis
Charpente H 320 mm
Remplissage de gravier 140 mm
Parquet 3 plis
Fermacell 15 mm
Isolation phonique
Chape poncée

Montage des éléments du toit

Suspension au plafond
Parquet 3 plis 27 mm
Hauteur du socle 28 cm
Parquet 3 plis 27 mm
Pare-vapeur bitumineux
Isolation 240 mm
Membrane du toit Sarnafil
Toison de protection contre les racines
Végétation extensive

Bibliothek / Ludothek Spiez
Bibliothek / Ludothek Spiez

La commune de Spiez a réalisé une construction en bois moderne et attrayante pour la nouvelle bibliothèque et ludothèque. Le centre administratif a trouvé sa place à l’étage supérieur.

 

En été 2012, les habitants de Spiez ont voté majoritairement pour la construction d’une nouvelle bibliothèque et ludothèque; sur l’ancien site provisoire; elle avait atteint ses limites depuis longtemps. Pour la nouvelle construction, la «Fausterhaus» construite à la fin du XIXe siècle a dû être rayée du paysage lorsqu’il est clairement apparu que la réaffectation de ce bâtiment n’apportait aucun avantage en termes d’espace, d’économie et d’écologie.

«Buchwert» (Valeur comptable) est le nom du projet de la Bauzeit Architekten GmbH de Bienne qui est sortie vainqueur d’un concours. Le bâtiment de type pavillon se fond parfaitement dans le paysage et, selon le jury, respecte une situation empreinte d’histoire.

En effet, en tant qu’édifice d’angle irrégulier, le bâtiment à deux étages pose parfaitement sur le terrain situé entre la route et les vignes et tend à masquer de manière élégante le volume non négligeable.

Sur des fondations de près de 850 m², pas moins de 343 éléments en bois ont été fabriqués et montés en 4 étapes autour du cœur en béton, avec un ascenseur et une cage d’escalier. Au rez-de-chaussée, les espaces bibliothèque et ludothèque bénéficient des dimensions spacieuses du bâtiment. Le plafond suspendu composé de lames de sapin donne cette sensation d’espace et est interrompu uniquement par des éclairages montés de manière irrégulière et orientés vers les rayonnages. Les bureaux de l’administration au rez-de-chaussée ont été divisés en structures sèches.

Le véritable point de mire est la façade. La façade en bois scié, irrégulière avec ses composants en bois en dix éléments verticaux, évoque une étagère entière de livres. Cette idée de concept est favorisée par une centaine de titres de livres fraisés dans les éléments de la façade et qui représentent la tranche des livres. Les bois cassent les grandes surfaces vitrées sans entraver l’incidence de la lumière. Les ombres errantes qui en résultent à l’intérieur protègent les livres de l’ensoleillement et donc du jaunissement.

Le bois utilisé pour la construction de la bibliothèque/ludothèque provient exclusivement des forêts de la région. De façon générale, un grand souci du détail a été mis en avant. Par exemple, les vis utilisées pour la façade ont été galvanisées dans la couleur respective.

La toiture est louée et utilisée pour les panneaux solaires.

La HG COMMERCIALE a participé au projet en tant que fournisseur pour l’achat, le stockage et la mise à disposition dans les délais des matériaux en bois et du matériel complémentaire.


A la fois vivante et exigeante

La superstructure «Malerberg» séduit par sa façade certes fantaisiste mais aussi structurée. Un défi pour le constructeur et sa partenaire, la HGC.

Maître d’ouvrage

Stefan Back Immobilien AG
Lindenpark 3
8597 Landschlacht

Architecture jusqu’au permis de construire

Werner Keller Architekturbüro AG
Feldhofstrasse 14
8570 Weinfelden

Plan d’exécution
et toute la réalisation/chef de chantier

Ebneter Partner AG
Amriswilerstrasse 57
8570 Weinfelden

Entreprise d’exécution de l’enveloppe des bâtiments

Wanzenried Fassaden AG
Schlosshaldenstrasse 10
8570 Weinfelden

Le «Malerberg»: un fossé est comblé

En plein centre de la petite ville de Thurgovie Weinfelden, à l’angle de la rue des Banques et de la gare, un morceau de terrain est resté pendant des années en friche. Ces deux dernières années, la fameuse superstructure «Malerberg» a été érigée à cet emplacement; un double bénéfice, aussi bien pour le quartier que pour toute la localité.

Le projet a essayé de conserver le cachet typique du quartier. Cela n’a pas été simple, car il y a à l’extrémité nord de la structure un bâtiment d’état à colombages, l’«Eigenhof», attenant au terrain. Au sud, à l’est et l’ouest, ce sont des immeubles en blocs qui dominent ou qui donnent plutôt l’impression d’avoir été disposés en série par hasard.
Les trois corps de construction compacts du «Malerberg» s’inspirent de la structure traditionnelle avec leurs toits à pignon. Les constructions du porche côté cour renferment les 19 appartements de deux et demi à quatre, les balcons sont intégrés comme des loges dans le corps du bâtiment. Les bâtiments sont construits dans une structure massive avec des parois intermédiaires porteuses et des plafonds en béton, les auvents sont en bois. Les surfaces des toits sont recouvertes de tuiles en terre cuite de couleur anthracite, une tôle en cuivre a été choisie pour les travaux de plomberie. Les fenêtres de toits apportent de la lumière naturelle supplémentaire aux appartements dans les combles.


Une maison remplie de joie pour les enfants

Maître d’ouvrage

École primaire Affoltern am Albis

Architecte

illiz architektur GmbH, Zurich

Entreprise exécutante

Markus Schnider, Toitures
Dorfstrasse 14, 8906 Bonstetten

Matériau

Ardoises de façade Swisspearl
3 x 200 x 200 mm en 4 couleurs

Une maison remplie de joie pour les enfants de l’école maternelle

L’école maternelle de Spittel in Affoltern am Albis, un bâtiment en briques typique de l’époque et construit en 1968, a atteint ses limites. Pour l’année scolaire 2010/2011, un pavillon provisoire a dû être construit comme bâtiment connexe afin de répondre aux exigences cantonales de locaux communs. Des locaux pour le matériel et des espaces de travail pour les enseignants faisaient défaut et une analyse de la substance de la construction a mis à jour un déficit important. C’est pourquoi l’école primaire d’Affoltern a décidé d’assainir et d’améliorer en profondeur l’école maternelle. Les enfants de l’école maternelle ont pu investir les nouveaux espaces à la rentrée 2014/2015. La construction séduit par ses formes épurées et sa façade gaie qui exprime la joie de vivre de ses jeunes occupants et se démarque aisément des habitations environnantes. Le jeu des couleurs avec les ardoises de la façade, en bandes rectangulaires Swisspearl dans des tons jaunes, blancs et gris, évoque les rayons du soleil qui dansent sur un lac.