HGC-Logo

Ceramique

Un matériau avec une longue histoire

La céramique a une longue tradition comme matériau de construction. Déjà, 3000 ans avant Jésus-Christ, on utilisait largement l'argile cuite au Proche Orient et on avait développé la technique de l'émaillage. Les premières industries céramiques en Europe ont été exploitées par les Romains. Mais leurs connaissances techniques ont été perdues avec l'effondrement de l'Empire Romain. Les Maures ont plus tard ramené les carreaux en céramique en Europe, via le Portugal et l'Espagne.

Innovant et moderne

Les carreaux (carrelages) se composent encore aujourd'hui d'un mélange cuit naturel d'argile et d'autres ingrédients comme le feldspath, le sable et parfois le quartz ou le kaolin. Les technologies pour la fabrication s'affinent néanmoins de plus en plus. La céramique surprend aujourd'hui avec des surfaces et des textures inhabituelles. Par exemple, elle peut imiter à s'y méprendre la pierre naturelle et même le bois. Les plaques de grandes dimensions (jusqu'à 3 mètres de longueur) ont un aspect moderne et, posées avec leurs joints étroits, donnent une impression d'immensité et de calme. Les plaques céramiques conviennent parfaitement pour les sols et les murs dans les pièces humides comme la salle de bains, les espaces de bien-être et la cuisine. Mais elles sont également un excellent choix pour le séjour. Si l'on pose en plus les mêmes carreaux aussi sur la terrasse, on a l'impression que le séjour s'agrandit jusqu'au jardin.
Des formats variés modifient la sensation d'espace selon les désirs. La mosaïque peut, posée comme une image, faire d'une pièce une œuvre d'art en trois dimensions.
Les plaques fines et légères ouvrent de toutes nouvelles possibilités d'application et d'aménagement. Murs de séparation, plafonds acoustiques suspendus et même meubles et plans de travail en cuisine sont aujourd'hui réalisables en céramique. Ces carrelages fins s'imposent aussi pour les rénovations: posés directement sur l'ancien revêtement, ils évitent largement la poussière et les gravats.

Beaucoup d'arguments parlent en faveur d'un revêtement en céramique.

Malgré toutes les évolutions techniques, la céramique a conservé ses exceptionnelles et uniques propriétés d'origine:

  • La céramique est stable à la lumière et ne change pas de couleur même en cas d'exposition longue et intensive au soleil.

  • La céramique est imperméable. Les flaques d'eau ne provoquent aucun dégât, même si elles restent longtemps.

  • La céramique est résistante aux rayures. Choisie dans la bonne qualité, on ne détecte aucun signe d'usure même après de longues années.

  • La céramique est ininflammable. Ni les bougies, ni les allumettes enflammées, ni les braises d'un foyer ouvert ne peuvent endommager le revêtement.

  • La céramique est agréable pour les invités et les enfants. Les talons aiguilles, le sable et la salissure ne laissent aucune trace durable.

  • La céramique peut agrandir par effet d'optique la pièce à vivre jusque sur la terrasse. De nombreuses séries proposent les mêmes couleurs, avec un traitement anti-glisse et anti-gel pour l'extérieur.

  • La céramique est un bon conducteur thermique. La plupart des nouvelles constructions possède aujourd'hui un chauffage au sol.

  • La céramique n'a pas besoin d'être poncée ni scellée. Une fois posée et jointée, elle ne nécessite plus aucun entretien.

  • La céramique est un bonheur pour les allergiques: la poussière et les acariens n'ont aucune chance.

Notre sélection est très vaste! Rendez-vous dans nos espaces d’exposition!

Dalles extérieures

Depuis quelques années, cette application connaît un succès grandissant. Le domaine d’utilisation de ces dalles est très diversifié. De nombreux revêtements peuvent s’étendre de l’intérieur vers l’extérieur. La particularité des dalles extérieures en céramique est leur épaisseur de 2 cm. On peut ainsi les poser sur un lit de gravillons compactés ou sur plots. La pose selon une technique de collage traditionnelle est également possible dans certaines conditions. Sous les latitudes suisses, l’aspect de la résistance au gel entre également en ligne de compte. L’eau peut pénétrer dans les dalles en céramique poreuses et les faire éclater sous l’effet du gel. C’est pourquoi des dalles à pores fin comme ceux du grès cérame fin doivent être utilisées pour cette application.

Zones mouillées pieds nus

Zones mouillées pieds nus

Les zones pieds nus des piscines, saunas publics et vestiaires de nettoyage de salles de sport font partie des groupes A (exigences minimales), B et C (exigences élevées) conformément à la norme DIN 51097. La propriété antidérapante de ces revêtements est contrôlée par une personne faisant l’essai sur un sol bancal, le sol étant rendu glissant avec de l’eau savonneuse.

L’effet antidérapant nécessaire augmente de A à C en passant par B. Une personne faisant l’essai se déplace vers l’avant et vers l’arrière en se tenant droite sur le revêtement de sol à contrôler. Son inclinaison est augmentée en partant de l’horizontale jusqu’à l’angle auquel la personne faisant l’essai commence à se sentir mal à l’aise. Lors de cette procédure de contrôle, les carreaux du groupe d’évaluation A atteignent un angle d’inclinaison minimal de 12°, le groupe B atteint 18° et le groupe C 24°.

Barfussbereich

Dalles de sol

Les dalles de sol sont utilisées depuis des millénaires pour recouvrir les surfaces commerciales de grand passage ou de roulement. Des exigences spéciales sont posées aux dalles de sol en fonction de l’utilisation, par exemple capacité de charge, effet antidérapant, facilité d’entretien, résistance au gel, etc.

Grès cérame fin

Le grès cérame fin est un grès cérame amélioré. Avant la cuisson, les matières premières finement traitées sont moulées sous haute pression. On obtient ainsi des carreaux avec d’excellentes propriétés d’usure et une grande résistance à la rupture. Leur rétention d’eau est inférieure 0.5%, ce qui les rend résistants au gel. Le grès cérame fin s’impose là où il faut s’attendre à d’importantes sollicitations, par exemple dans les bâtiments publics, ou lorsque le même revêtement en céramique s’étend de l’intérieur à la terrasse.

Carreaux en verre

Le verre est principalement utilisé pour la mosaïque. Le procédé consiste à mélanger du sable de quartz avec des oxydes métalliques et de couleur ainsi que d’autres substances, de fondre le tout à haute température pour obtenir une masse résistante qui sera ensuite laminée et découpée en petits carreaux de mosaïque. Plus rarement, on colle des papiers de couleur ou des images derrière du verre clair qui sera posé comme des carreaux.

Vernissé / non vernissé

Le vernis protège le carreau contre la saleté et sert de support pour la couleur et le décor. Il présente généralement une résistance à l’abrasion moindre que le matériau support. D’autres caractéristiques comme la résistance chimique, l’effet antidérapant et la dureté au striage peuvent varier considérablement en fonction de la surface.

Carreaux en céramique

Les carreaux en céramique sont utilisés comme revêtements muraux et de sol aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Le terme de «carreau» est aussi utilisé pour d’autres matériaux pour classifier les éléments de construction de forme similaire. En Suisse, on parle généralement de «catelles», alors que le terme de «carreaux» est davantage utilisé dans la langue écrite. L’artisan qui pose les carreaux en céramique est appelé carreleur.

Brique recuite et brique recuite fendue

La brique recuite se compose de chamotte, de feldspath et d’argiles rouges ou blanches. Tout comme la terre cuite, la brique recuite est fabriquée à partir d’une pâte et façonnée lors d’une procédure de compactage . Après le séchage, la brique solide vernissée ou non vernissée subit une cuisson à une température de 1200 °C. Du fait de la netteté de ses bords et de sa résistance à l’eau et au gel, la brique recuite constitue un revêtement mural ou de sol idéal, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Pierre artificielle liée à la résine

Les composites de marbre ou de quartz sont des pierres artificielles où le ciment en tant que liant minéral est remplacé par de la résine synthétique.

La pierre artificielle est obtenue en liant des grains minéraux avec de la résine synthétique. Ce matériau se distingue par des coûts de production faibles et une qualité néanmoins élevée.

Pierre artificielle liée au ciment

Les pierres artificielles liées au ciment sont fabriquées à partir de deux mélanges minéraux de composition différente. L’un des mélanges est fabriqué avec des gravillons, du ciment en tant que liant et de l’eau de gâchage, jusqu’à obtention d’une consistance légèrement humide. Cette masse est coulée dans des moules préparés à cet effet avant d’être pressée ou agitée. Un deuxième mélange à base de béton est coulé sur le premier mélange et éventuellement armé contre les sollicitations statiques grâce à l’insertion d’acier de construction. Une fois durcie, la surface visible est lissée ou poncée et les pores ouverts sont bouchés à la spatule.

Mosaïque

La mosaïque est une technique de peinture qui était déjà connue dans l’Antiquité avec laquelle la fusion de pièces de différentes couleurs ou différentes formes crée des motifs ou des images. Elle peut être réalisée avec divers matériaux. Dans le domaine du carrelage, la mosaïque désigne des carreaux de petite dimension (< 10 x 10 cm) en grès, en grès cérame fin, en verre ou en pierre naturelle pour les parois ou pour le sol. Pour faciliter la pose, la mosaïque est aujourd’hui généralement collée sur un filet, de sorte qu’une surface de par exemple 30 x 30 cm peut être recouverte en une seule étape. Il est également possible de recouvrir des surfaces arrondies avec de la mosaïque. La mosaïque est fréquemment utilisée dans les espaces de bien-être, les salles d’eau ou les piscines.

Désignations des carrelages

Explications des désignations des carrelages (NPK 645 «Travaux de carrelage»)

Carrelage céramique extrudé

Classification selon la norme Euro

Absorption de l’eau (E)

Désignations courantes jusqu’à présent

A I

E <= 3 %

Colonnes vernissées / non vernissées

Grès vernissé / non vernissé

Brique recuite vernissée / non vernissée

A ll a

3% < E <= 6%

Terre cuite vernissée / non vernissée

A ll b

6% < E <= 10%

Argile vernissée / non vernissée

A lll

E > 10%

Argile vernissée / non vernissée

Argile formée à la main vernissée / non vernissée

Carrelage céramique extrudé à sec

Classification selon la norme Euro

Absorption de l’eau (E)

Désignations courantes jusqu’à présent

B l a

E <= 0.5%

Grès fin vernissé / non vernissé

Grès vernissé / non vernissé

Mosaïque en porcelaine vernissée / non vernissée

B l b

0.5 < E <= 3%

Grès vernissé / non vernissé

Brique recuite vernissée / non vernissée

B ll a

3% < E <= 6%

Monocottura (vernissée)

Semigrès

B ll b

6% < E <= 10%

Monoporosa (vernissée)

B lll

E > 10%

Grès vernissé

Matière terreuse vernissée

Nettoyage/ entretien

La céramique est un matériau facile d’entretien qui, lorsqu’elle est entretenue correctement, fait plaisir pendant de longues années.
Conseil: Pour le nettoyage, n’utilisez pas de produits regraissants. Ajoutez de préférence dans l’eau de nettoyage un produit de nettoyage adapté pour la céramique. Nettoyez la surface avec un balai en microfibres légèrement humide.

En cas de taches tenaces ou pour plus d’informations sur le produit nettoyant de base, veuillez vous adresser à un conseiller client.

Pflege und Reinigung

Propriété antidérapante

Propriété antidérapante (sûreté du pas)

Les carreaux antidérapants ont une surface rugueuse et leur profilage diverge la plupart du temps. Dans les espaces commerciaux avec un risque de dérapage accru et dans les espaces pieds nus mouillés (piscines), ces carreaux spéciaux doivent être posés sur le sol. C’est ce que prescrivent les assurances-accidents. Ces prescriptions ne s’appliquent pas pour les ménages privés. Vous pouvez utiliser (mais n’y êtes pas obligés) des carreaux antidérapants à l’extérieur (terrasses) ou dans les espaces pieds nus (piscine, sauna etc.).

Salles de travail, espaces commerciaux et publics

Pour les espaces commerciaux et publics et les salles de travail, les carreaux doivent indiquer le degré de propriété antidérapante prescrit conformément aux groupes d’évaluation R9 à R13 conformément à la norme DIN 51130. Lors du contrôle, une personne faisant l’essai doit se tenir debout et marcher avec des chaussures de protection sur une surface bancale. L’huile est appliquée sur la surface pour la rendre glissante. Plus le groupe de résistance au dérapage est élevé, plus l’angle d’inclinaison des surfaces est grand.

Espace privé

Pour l’espace privé, il n’existe aucune directive relative à la sécurité anti-glissement du sol. En fonction de vos besoins personnels en sécurité, nous vous recommandons de choisir des dalles antidérapantes.

Trittsicherheit

Dalles de grès étiré

Les dalles de grès étiré font également partie de la famille des carreaux en grès cérame . Sa forte teneur en feldspath lui confère sa couleur rouge-brun typique et son aspect flammé. Par le passé, les carreaux extrudés étaient fendus manuellement au marteau, d’où le nom de «grès étiré». Les carreaux en grès étiré sont très robustes, présentent une excellente résistance au gel et sont donc souvent utilisés pour les terrasses ou au jardin.

Carreaux en faïence

La faïence est cuite à des températures comprises entre 950 et 1150 C°. Le matériau est poreux et peut absorber jusqu’à 10% d’eau, il ne résiste donc pas au gel. C’est pourquoi la faïence n’est utilisée que dans les intérieurs, en général sous la forme de carrelage mural émaillé. Cependant, la faïence est facile à travailler et à décorer.

Il existe deux procédés de fabrication de faïence. Avec le procédé de monocuisson (carreaux monoporeux), un vernis liquide est appliqué directement après le façonnage. Puis le motif souhaité est imprimé sur le carreau avant que celui-ci subisse une cuisson. Avec le procédé à double cuisson (carreaux biporeux), la pâte subit une première cuisson dite de dégourdi. Puis le carreau est décoré et recouvert de vernis avant de subir une deuxième cuisson.

Grès

Du fait de la température de cuisson plus élevée (1150 à 1300 C°) et de ses caractéristiques spéciales, le grès possède une densité plus élevée. Le grès est dont mécaniquement plus solide et absorbe moins de 3% d’eau. Cependant, ce matériau n’a qu’une résistance limitée au gel. On trouve des carreaux en grès non vernissés avant tout dans les zones de grand passage, comme les bâtiments publics, industriels ou commerciaux; la surface apporte ici l’effet antidérapant requis. Les carreaux de sol classiques sont en grès vernissé.

Terracotta / terre cuite

Ce type de carreau également appelé terre cuite se compose essentiellement de marnes calcaires extraites de mines à ciel ouvert. L’argile est mélangée à de l’eau, malaxée, concassée dans une installation de broyage, pressée et séchée. Pour obtenir une terre cuite de la couleur ocre typique, l’argile gris-bleue est cuite au four pendant environ 2 jours.

Terrazzo

Le Terrazzo habille les sols depuis l’Antiquité. Composé d’une couche décorative et d’une couche de support en béton, il se pose directement sur la chape du grenier lors de la réalisation et apporte ainsi une unité. Après le séchage, il est poncé et poli, ce qui lui confère sa brillance typique.

«Dalle Terrazzo» est un terme générique désignant les pierres en béton usinées avec une surface rectifiée et se présentant sous un format unique à fractionner sur place. Cette forme rationnelle de fabrication de sols en Terrazzo est aujourd’hui très répandue. Par opposition et par souci de clarification, les milieux spécialisés parlent de plaques préfabriquées de terrazzo qui peuvent être installées directement.

Méthodes de pose pour revêtements céramiques

Pose droite

Pose droite

Les carreaux sont posés directement l'un à côté de l'autre ou l'un au-dessus de l'autre, de sorte que les joints soient continus et forment une croix. Ce type de pose est généralement utilisée sur le sol avec des carreaux de forme carrée, et souvent en pose murale avec des carreaux de forme rectangulaire.

Damier

Damier

Le motif en damier est une variante de la pose droite. Ici, des carrelages carrés de couleurs ou surfaces variées sont posés en alternance.

Pose décalée / pose anglaise

Pose décalée / pose anglaise

Dans ce type de pose, les carreaux sont posés de sorte que la rangée suivante de carreaux soit décalée de la moitié de la rangée adjacente. Classique, le motif rappelle un mur de briques.

Pose décalée d'1/3

Pose décalée d'1/3

Le «décalé d’un tiers» est un type de pose dans lequel la rangée de carreaux supérieure est systématiquement décalée d’un tiers de la rangée de carreaux inférieure; l’ensemble créant un motif en forme d'escalier.

Pose décalée d'1/3 (variante)

Pose décalée d'1/3 (variante)

Ce «décalé d’un tiers» est une variante où la rangée de carreaux supérieure est décalée d’un tiers de la rangée de carreaux inférieure; mais la prochaine rangée de carreaux présente de nouveau le même agencement que la première rangée.

Pose libre

Pose libre

Pour la «pose libre», on pose les rangées de carreaux de manière irrégulière. Cela crée un modèle vivant sans répétition.

Pose en diagonale

Pose en diagonale

Les carreaux sont posés selon l’angle souhaité (généralement à 45 °) par rapport aux murs. La pose en diagonale peut conférer à la pièce une optique avantageuse.

Pose en opus romain

Pose en opus romain

Pour la «pose en opus romain», l’objectif est de combiner un certain nombre de carreaux de formes carrée et/ou rectangulaire, dont les chants doivent correspondre afin de créer un modèle vivant. Un nombre prédéfini de carreaux forment les éléments de base et vont pouvoir ensuite être combinés les uns aux autres.

Dalles murales

Dans la plupart des cas, les dalles murales ont essentiellement un rôle décoratif et sont moins soumises à des exigences techniques. Le choix de matériaux pour des dalles murales est donc plus large et plus flexible; le grès et le grès cérame sont très répandus dans cette application.

Carreaux en ciment

Les caractéristiques des briques en ciment ne sont pas mesurables selon les critères applicables aux dalles en grès industrielles. On constate des différences de couleur entre les carreaux d’une même livraison. Ces variations des nuances de couleur confèrent justement une vitalité élégante et un caractère exclusif à ce matériau. Le matériau se patine au fil du temps et prend ainsi son aspect inimitable.