HGC-Logo
Plus_

Parquet

  • Parkett1
  • Parkett2
  • Parkett3
  • Parkett4
  • Parkett5
  • Parkett6
  • Parkett7
  • Parkett8
  • Parkett9
  • Parkett10

Quand on opte pour du parquet, on mise forcément sur un revêtement de sol naturel, de qualité et de longue durée, quel que soit le type de bois que l’on choisit. Le parquet est un produit classique et intemporel, qui valorise n’importe quel espace grâce aux différents matériaux et aux nombreux types de pose.

La nature, partie intégrante du parquet

Aujourd’hui, même les spécialistes éprouvent des difficultés à distinguer les imitations de bois de parquets de qualité. Et pourtant, les différences sont évidentes: il suffit de marcher pieds nus sur le parquet pour ressentir aussitôt une agréable et moelleuse chaleur qu’un plancher en stratifié en plastique ne peut pas reproduire. Le parquet est naturellement antistatique et n’attire par conséquent pas la saleté, ce que les personnes allergiques notamment apprécient grandement. De plus, les planchers en bois sont antibactériens, respirants, et assurent un climat intérieur de qualité. Tout sol en bois a un caractère unique et reflète toute la variété de la nature déclinée en diverses teintes, veinures et structures.

Longue vie et grande capacité de résistance

Un sol en parquet est en principe toujours robuste et peut si besoin être poncé et retraité par des spécialistes. Même de petits endommagements tels que des rayures et des impacts peuvent être corrigés à cet occasion. Le parquet devient ainsi un revêtement de sol durable pour plusieurs générations.

Parquet à 2 couches

Le parquet à 2 couches se compose d’une couche d’usure et d’un contreparement. La couche d’usure a une épaisseur de 4 à 6 mm en bois massif. Le contreparement est soit en bois d’épicéa massif, en contreplaqué ou constitué d’un panneau de fibres. Le parquet à deux couches est toujours collé sur toute la surface d’un support plat et résistant. Normalement, la surface du parquet à 2 couches est traitée (parquet huilé ou vernis) en usine, mais le parquet peut également être posé brut ou avant ponçage. Dans ce deuxième cas, le traitement final est donc réalisé après la pose.
Le parquet à 2 couches est souvent utilisé comme revêtement pour les expositions ou pour les pièces équipées de chauffage au sol. Grâce au type de pose et à sa structure, il conduit mieux la chaleur au sol qu’un parquet à 3 couches.

Parquet à 3 couches

Le parquet à 3 couches se compose d’une épaisse couche d’usure d’env. 4 mm, d’une couche intermédiaire en pin massif et d’une troisième couche, le contreparement. Cette composition permet de poser le parquet «de manière flottante» (non collé au sol). Les éléments du parquet sont reliés entre eux par des rainures et languettes. Pour ce faire, il existe deux systèmes: «l’assemblage par clic» ou l’assemblage en rainure et languette. Pour séparer le parquet du sol, du rembourrage est utilisé. Normalement, la surface du parquet à 3 couches est traitée (parquet huilé ou vernis) en usine. Le parquet à 3 couches n’est pas nécessairement posé sur des sols plats, il est de ce fait particulièrement adapté pour les rénovations.

Déclaration bois

Nom scientifique sous

www.declaration-du-bois.ch

Répertoire des pays

www.ezv.admin.ch

Parquet plaqué

Le parquet plaqué constitue un compromis entre un parquet à plusieurs couches et un stratifié. Du point de vue de la pose, il s’apparente beaucoup au stratifié; en revanche la couche supérieure n’est pas en plastique, mais en bois véritable. Toutefois, à la différence du parquet à plusieurs couches, cette couche est extrêmement fine. Grâce à sa petite partie en bois véritable, le parquet plaqué présente l’avantage de rendre abordable les types de bois plus nobles et plus onéreux. Cependant, la très fine couche de bois (env. 1 mm) ne peut être poncée, les dégâts sont donc difficiles à enlever.

Revêtement en liège

Les revêtements en liège sont composés d’écorces de liège broyées. En fonction du fabricant, un support et/ou une couche de finition peuvent y être ajoutés. Les sols en liège séduisent surtout par leur élasticité: ils atténuent les bruits de pas et soulagent la colonne vertébrale et les chevilles. Les revêtements en liège sont souvent posés et collés sous forme de carreaux. Désormais, des produits en rainures et languettes pour une pose flottante sont également disponibles. Les revêtements en liège peuvent aussi être utilisés comme base pour d’autres revêtements comme le vinyle ou le stratifié afin de combiner les propriétés des différents matériaux.

Lamparquet

Le lamparquet est en bois massif, il est cependant plus fin que le parquet massif. Il ne dispose par ailleurs d’aucun raccordement latéral. Il doit cependant être obligatoirement posé, ou le cas échéant collé, sur un sol plat et porteur.

Parquet massif

Les lattes (planches) d’un parquet massif sont composées d’un morceau de bois massif. Elles sont séchées industriellement et sont souvent pourvues de rainures et de languettes. Les lattes en bois massif sont clouées ou vissées dans la languette sur le sol; dans certains cas, elles sont aussi collées. Le parquet massif peut être rectifié de nombreuses fois grâce à sa couche utile. Il faut veiller à ce que les sols en bois massif gonflent (été) et s’affaissent (période de chauffage), ce qui donne lieu à l’apparition de fissures. Cela fait partie du charme du parquet massif. Généralement, le parquet massif est posé, puis poncé et huilé. Cependant, il existe aussi sur le marché des parquets massifs traités avant la pose.

Qui, du bailleur ou du locataire, est en charge de huiler le parquet?

La question de savoir à qui il appartient de huiler un parquet dépend entre autres des conventions individuelles du contrat de location. Le premier huilage est réalisé par le bailleur.

Effet optique des types de pose sur la surface de la pièce

Plus longue

Englisch_Parkett_längs

Plus large

Englisch_Parkett

Neutre

mosaikartig_schachbrett_1

La pose d'un parquet doit-elle être longitudinale ou transversale?

Cela dépend de l'effet visuel que l'on souhaite obtenir. Si vous souhaitez donner à la pièce un effet de profondeur, vous devriez opter pour une pose en longueur. En revanche, pour arriver à un effet d'élargissement de la pièce, préférez une pose transversale du parquet. Une pose diagonale ne produit pas d'effet particulier (effet neutre).

Parquet marqueté

Pour le parquet marqueté, les motifs sont déjà préfabriqués en unité de pose et mis ensemble sous forme de plaque. Les plaques finies sont ensuite assemblées sur le sol du chantier. Le parquet marqueté peut être en bois massif ou se composer d’une plaque-support avec une couche utile (min. 5 mm).

Méthodes de pose pour parquet

Pose anglaise

Pose anglaise

Les lames de même longueur sont posées de sorte que, une rangée sur deux, les chants se retrouvent alignés. Classique, le motif rappelle un mur de briques.

Plancher de bateau / pose irrégulière

Plancher de bateau / pose irrégulière

Les lames sont posées en continu. Cela crée une image irrégulière, sans qu’aucun motif ne soit reconnaissable.

Diagonale

Diagonale

Les lames sont posées selon l’angle souhaité par rapport aux murs. La méthode de pose des lames est libre.

Pose en chevrons

Pose en chevrons

Les lames de même longueur sont posées dans un angle de 45 ° l'une par rapport à l'autre. Pour créer un motif en chevrons, on peut également superposer 2 ou 3 lames en parallèle.

Mosaïque / dés / damier

Mosaïque / dés / damier

Un nombre répétitif de petites lames de même longueur sont assemblées pour former un carré. Le prochain carré est ensuite systématiquement pivoté de 45°. Cela crée un motif en damier.

Parallèle / suédois

Parallèle / suédois

Les petites lames de même longueur sont alignées. Il en résulte un motif géométrique vivant.

Modèle de tresses

Modèle de tresses

Des lames de différentes longueurs sont posées à angle droit pour créer un motif évoquant des formes tressées. Les types de tressage peut être très variés.

Frises / parquets à panneaux

Frises / parquets à panneaux

On cherche ici à mettre en forme des carreaux dans un modèle géométrique qui reproduit des panneaux.
La mise en œuvre d’un tel parquet ne souffre d’aucunes limites. Dans de nombreux cas, différentes essences de bois sont combinées, conférant à l’ensemble une optique particulièrement agréable.

Quand un revêtement doit-il être remplacé?

La durée de vie d’un revêtement dépend beaucoup de sa nature et de sa sollicitation. Le tableau paritaire des durées de vie, réalisé par la Société suisse des propriétaires fonciers (HEV) et par l’Association des locataires de Suisse alémanique (MV), fournit quelques points de repères à ce propos:

Pourquoi colle-t-on un parquet?

Le collement de planches de parquet sur le support présente plusieurs avantages par rapport à une pose flottante. Le transfert de chaleur d'un chauffage au sol est ainsi sensiblement plus efficace avec un parquet collé que non collé. En outre, le travail de rénovation s'en trouve grandement facilité du fait que le parquet ne bouge pas pendant le ponçage. Comme le bois est directement relié au sol qui se trouve en dessous, le parquet collé produit un effet d'insonorisation. En raison de la liaison avec le sol, les effets de fatigue typiques dus au parquet posé selon la technique flottante n'apparaissent pas du fait que ce parquet ne produit pas de vibrations.

Pourquoi est-il nécessaire de retraiter le parquet à l'huile?

Chaque opération de nettoyage d'un parquet huilé implique qu'une petite quantité d'huile est rincée dans les pores du bois, si bien que l'effet d'imprégnation par l'huile diminue avec le temps et que la saleté a tendance à s'accumuler dans les orifices. C'est pourquoi nous vous recommandons de traiter régulièrement le parquet à l'huile afin de l'entretenir convenablement. Versez pour cela un peu d'huile dans l'eau de lavage ou appliquez directement l'huile pure sur le parquet tous les 6 mois.

Pourquoi un parquet est-il huilé?

Le parquet huilé est imprégné d'huile de lin ou de résine de bois. L'huile est intégralement absorbée par le bois et pénètre ainsi dans toutes les couches de la planche de parquet. L'huilage durcit la couche supérieure du bois et renforce de fait le parquet de l'intérieur. Contrairement à un parquet qui a été scellé, le traitement à l'huile n'offre pas de protection contre les éraflures. En revanche, l'aspect visuel ainsi que le toucher d'un parquet huilé conservent leur naturel, et aussi bien la face supérieure que la face inférieure ainsi que les bordures sont protégées par l'huile contre les salissures et l'humidité.

Pourquoi un parquet est-il apprêté?

Le décapage des planches est fréquemment suivi d'un apprêt avant que le parquet puisse être scellé avec plusieurs couches de laque. Ce scellement d'apprêt prépare le bois à recevoir le scellement de finition et prévient la pénétration de la laque dans les joints des planches et y colle ensemble les couches de bois, ou la survenue de dommages divers et de décoloration.

Pourquoi un parquet est-il posé par technique flottante?

La pose flottante d'un parquet présente divers avantages par rapport au collement. Ce type de pose ne génère pas de coûts de ment et d'encastrement, et grâce au système de raccordement par rainures et languettes cette technique de pose de planches modernes peut assez facilement être acquise par des non spécialistes. Il en est de même pour le démontage qui s'avère être très simple en comparaison au collement du parquet. Par ailleurs, la pose flottante du parquet est réalisable rapidement et sans salissure, la pièce peut être de nouveau pratiquée immédiatement à l'issue du travail.

Pourquoi un parquet est-il collé?

Le collement de planches de parquet sur le support présente plusieurs avantages par rapport à une pose flottante. Le transfert de chaleur d'un chauffage au sol est ainsi sensiblement plus efficace avec un parquet collé que non collé. En outre, le travail de rénovation s'en trouve grandement facilité du fait que le parquet ne bouge pas pendant le ponçage. Comme le bois est directement relié au sol qui se trouve en dessous, le parquet collé produit un effet d'insonorisation. En raison de la liaison avec le sol, les effets de fatigue typiques dus au parquet posé selon la technique flottante n'apparaissent pas du fait que ce parquet ne produit pas de vibrations.

Pourquoi un parquet est-il scellé?

Le parquet laqué obtient dès l'usine une couche de protection brillante sur la surface qui scelle et imprègne le parquet. Le scellement appliqué en plusieurs couches pénètre dans les pores du bois et protège celui-ci des éraflures, de l'humidité et de la salissure. Le parquet en devient très robuste et facile d'entretien, tout en conservant un toucher frais et en n'ayant pas de sensation de bois véritable. Il convient aussi de veiller à ce que seule la face visible soit traitée à la laque et que les bordures ainsi que la face inférieure restent non traitées.

Qu'est-ce qui convient le mieux pour un parquet, l'huilage ou le laquage?

Dans la mesure où un parquet non traité n'est pas protégé des effets environnementaux (liquides, ensoleillement, etc.), il est nécessaire d'y appliquer une huile ou un scellement laqué. Il n'y a toutefois pratiquement pas de différences qualitatives entre les deux variantes de traitement que sont l'huilage et le laquage. Bien qu'elles se distinguent l'une de l'autre, aucune ne prévaut sur l'autre. Il vous appartient donc d'opter pour la variante qui vous convient le mieux.

Parquet laqué

Le parquet laqué obtient dès l'usine une couche de protection brillante sur la surface qui scelle et imprègne le parquet. Le scellement appliqué en plusieurs couches pénètre dans les pores du bois et protège celui-ci des éraflures, de l'humidité et de la salissure. Le parquet en devient très robuste et facile d'entretien, tout en conservant un toucher frais et en n'ayant pas de sensation de bois véritable. Il convient aussi de veiller à ce que seule la face visible soit traitée à la laque et que les bordures ainsi que la face inférieure restent non traitées.

Parquet huilé

Le parquet huilé est imprégné d'huile de lin ou de résine de bois. L'huile est intégralement absorbée par le bois et pénètre ainsi dans toutes les couches de la planche de parquet. L'huilage durcit la couche supérieure du bois et renforce de fait le parquet de l'intérieur. Contrairement à un parquet qui a été scellé, le traitement à l'huile n'offre pas de protection contre les éraflures. En revanche, l'aspect visuel ainsi que le toucher d'un parquet huilé conservent leur naturel, et aussi bien la face supérieure que la face inférieure ainsi que les bordures sont protégées par l'huile contre les salissures et l'humidité.

Que faire en cas d'endommagements sur le parquet?

Eraflures

Les petites éraflures peuvent être corrigées par l'application d'une cire réparatrice. A défaut, il est possible de polir ou de poncer les éraflures pour les faire disparaître. Notamment en cas de ponçage, il faut toutefois veiller à ce qu'il y demeure toujours une transition visible entre les zones poncées et non poncées.

Trous et fissures

Les trous ou fissures dans le parquet peuvent être réparés au moyen d'une pâte à bois. Faites à cet égard attention à employer une teinte assortie et appliquez la pâte à bois en plusieurs couches en cas de fissures profondes.

Renfoncements

Il est relativement facile de remédier soi-même à la réparation d'un impact entrant dans le parquet. Pour cela, aspirez un peu d'eau avec une éponge et faite-la égoutter sur la zone endommagée du parquet. Passez ensuite un fer à repasser par dessus de sorte que l'eau se vaporise et fasse gonfler le renfoncement dans le parquet. Répétez l'opération décrite plus haut jusqu'à disparition complète de l'impact.

Qui est en charge de retirer un parquet?

Un parquet résultant d'une pose flottante peut être retiré assez facilement par soi-même. Cependant, si le parquet a été collé au sol, il convient de faire appel à des spécialistes dont vous trouverez une liste établie par nos soins ici:

Qui est en charge de réparer un parquet?

Un parquet endommagé est réparé par des parqueteurs professionnels. C'est avec plaisir que nous vous aiderons à recourir de tels carreleurs et parqueteurs, dont vous trouverez une liste établie par nos soins ici:

Qui est en charge de décaper le parquet?

Un parquet est décapé par des parqueteurs professionnels. C'est avec plaisir que nous vous aiderons à recourir de tels carreleurs et parqueteurs, dont vous trouverez une liste établie par nos soins ici:

Qui est en charge de poser un parquet?

Un parquet est posé par des parqueteurs professionnels. C'est avec plaisir que nous vous aiderons à recourir de tels carreleurs et parqueteurs, dont vous trouverez une liste établie par nos soins ici:

Qui prend en charge les coûts de décapage de parquets dans le locatif?

La prise en charge des coûts diffère selon la situation donnée. Conformément au tableau des durées de vie édité par l'Association des propriétaires fonciers et l'Association des locataires, un parquet a vocation à être décapé tous les 10 ans.

Comment décaper un parquet?

Un parquet se décape à l'aide d'une ponceuse à parquet avant d'être scellé. Le ponçage s'opère en plusieurs étapes, du ponçage grossier au ponçage fin, et doit impérativement être réalisé par un spécialiste.

Combien de fois le parquet peut-il être poncé?

La fréquence du ponçage d'un parquet dépend du type de parquet ainsi que de l'épaisseur de la couche d'usure. Selon le parquet, il est possible de procéder à un ponçage entre une et huit fois en tout. Adressez-vous à un spécialiste si vous souhaitez de plus amples informations.

Comment un parquet est-il produit?

Un parquet est produit à partir d'essences de bois européennes, de bois tropicaux et d'autres bois durs. Cela prend plusieurs mois pour qu'un simple tronc d'arbre soit transformé en parquet. Les troncs sont tout d'abord séchés à l'air pendant de longs mois. Ils sont ensuite écorcés, sciés à plusieurs reprises et stockés dans un local de séchage pendant plusieurs jours. Les planches de bois sont ensuite découpées, triées en couches puis collées avec du bois de hêtre, de la fibre de bois et du bois d'épicéa en un parquet multicouche.

Comment un parquet est-il posé?

A seconda del tipo di pavimento e del tipo di parquet si utilizzano diverse tecniche di posa. Inoltre, a seconda del fondo, è necessaria una barriera al vapore. Le fasi di lavoro sono diverse per ogni sistema di posa. In linea di principio, dopo le operazioni di preparazione e i due giorni di acclimatazione del parquet, si procede con la possa della prima fila lungo la parete, utilizzando cunei distanziatori. Le linguette di queste assi di parquet devono essere segate uniformemente, in modo che il lato lavorato sia adiacente alla parete. Si può quindi procedere con la posa del parquet fila dopo fila. Per ulteriori informazioni contattare uno specialista.